La stratégie de la « matrice inversée »


Ce terme me vient de GreenPeace. Ce concept s’applique à l’environnement. L’optique actuelle est de préserver des îlots d’espace protégé à l’intérieur d’un territoire exploitable. La stratégie de la matrice inversée c’est de réserver des espaces exploitables à l’intérieur d’un territoire protégé. Le fardeau de la preuve, pour justifier l’exploitation, revient donc à l’industrie plutôt qu’aux écologistes ou à ceux qui tiennent à protéger l’environnement.

Ce concept,  m’a inspirée et je la transfère à l’intégration des technologies en éducation.

Le point de vue actuel est, pour les conseillers et les enseignants, de démontrer qu’une technologie aide l’élève dans sa compréhension ou dans la construction de ses savoirs. La justification de l’utilisation d’une technologie revient au conseiller ou à l’enseignant. Lorsqu’on arrive avec une application pédagogique utilisant une technologie ou un logiciel, il faut d’abord démontrer la plus-value par rapport à la pratique traditionnelle. C’est important, bien sûr, de se poser cette question. Pourtant est-ce qu’on se pose la question sur la plus-value du compas pour tracer un cercle? De la plus-value de la recherche dans un dictionnaire plutôt que sur Antidote?

Pourtant, dans le milieu du travail, particulièrement dans les secteurs administratifs et le travail de bureau, tout se fait à l’ordinateur. Par exemple, on vous demande de remettre un plan d’action, une lettre ou un bilan, il n’est pas nécessaire qu’on vous spécifie qu’il doit être en format numérique. Si on vous demandait de le faire « papier-crayon » il faudrait qu’on vous justifie cette demande par quelques bonnes raisons. C’est la même chose pour les budgets, les listes ou les planifications financières diverses, jamais on ne vous demande de faire les calculs à la main. L’utilisation de l’ordinateur est implicite, c’est la non-utilisation qui est hors-norme.

C’est comme ça presque partout sauf à l’école.

À l’école, c’est différent; tout, ou presque, se fait « à la main ». Lorsqu’on demande aux élèves de produire des documents à l’ordinateur, il faut le spécifier. Et non seulement, on doit le spécifier, mais on doit trouver de bonne raison, trouver la plus-value.

C’est suite à cette réflexion que j’envisage la stratégie de la « matrice inversée » pour l’intégration des technologies en classe. L’utilisation de l’ordinateur devrait être implicite, c’est lorsqu’on ne veut pas que l’élève utilise l’ordinateur (ou une technologie) qu’il faut donner des raisons. Au lieu de demander ce que la technologie apporte de plus, on demande en quoi l’utilisation le crayon et le papier, le calcul à la main, la recherche dans un dictionnaire papier, etc. apporte de plus à la pédagogie. Au fait, quelle est la plus-value du compas pour tracer un cercle?

Évidemment, cela implique que chaque élève possède son ordinateur ou sa tablette. Pour cela, il faudra que les services informatiques acceptent que les élèves apportent leur matériel ou, pour ceux qui n’en n’ont pas, qu’on fournisse des portables de l’OPEQ.

Un jour, peut-être, il faudra des conseillers pédagogiques pour l’intégration du papier et du crayon 🙂

Publicités

Une réflexion au sujet de « La stratégie de la « matrice inversée » »

  1. louiseroy Auteur de l’article

    Dans une étude de Duroisin, Temperman et De Lièvre, (http://fr.calameo.com/read/000956018520729e36095), on mentionne que « … la seule mise à disposition d’une technologie ne garantit en rien son efficacité pédagogique » (p.258 ou deuxième page de l’étude). Faut-il s’étonner? Il n’y a rien de nouveau à cela, donnez un dictionnaire ou encore une règle et un compas à un enfant, sans contexte, ni situation d’apprentissage, il n’apprendra probablement pas grand-chose non plus. De même pour l’utilisation de l’outil par l’enseignant uniquement, que ce soit un dictionnaire papier, un rapporteur d’angle ou autre, l’apprentissage ne sera pas significatif si l’élève ne peut l’utiliser.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s